Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 décembre 2007

Joyeux Noël !

Ok, je l'avoue : j'ai triché. Cela fait plusieurs jours que j'ai rédigé cette note... mais comme je serai le 24 décembre au beau milieu du parc de Torres del Paine pour un trek de 5 jours, j'ai programmé l'affichage du billet pour aujourd'hui. Magnifique, la technologie, n'est-il pas ?

Une petite requête : pensez à moi lorsque vous serez à table devant une assiette bien garnie car je serai probablement en train de manger des sandwiches au pâté et au thon... en échange, je penserai à vous en admirant les magnifiques paysages !  ;o)

Un Joyeux Noël à vous tous.

01:00 Publié dans Chili | Lien permanent | Commentaires (5)

17 décembre 2007

Pucon

4d4146ed392645a313e8208c0bf7a279.jpgFlanquée d'un lac aux splendides plages de sable noir au Nord et d'un volcan toujours actif au Sud, Pucon est un véritable havre de paix. Son volcan recouvert d'un épais manteau de neige immaculée vous hypnotise et confère à ce petit village une force d'attraction irrésistible, si bien que vous vous demandez quand arrive le crépuscule comment le temps a pu filer à cette vitesse.

Nous étions logés dans une petite maison de 3 chambres aux allures de chalet suisse, déjà occupée par deux couples de touristes avec qui nous avons sympathisé. Une journée type ? Lever aux alentours de 9 heures, ouverture des volets et contemplation du volcan pendant demi-heure, puis direction la cuisine pour un bol de Chocapics accompagné d'un oeuf sur le plat, d'une saucisse et de pain frais, le tout accompagné d'un bol de thé brésilien. S'en suit une petite balade dans le village puis sur la plage. Tiens ! Il est 13 heures ! Déjeuner, farniente, puis re-balade dans la ville. Il est déjà 20 heures.

Je garde de Pucon un souvenir très agréable. Il y règne une sensation de tranquillité que j'ai rarement sentie dans d'autres villes chiliennes.

8be90d4bbe871c097c64a62e8ee7a578.jpg
Le volcan recouvert de neige

16:00 Publié dans Chili | Lien permanent | Commentaires (2)

12 décembre 2007

Concha y Toro

705220f4181e1fe53db206ee554c9d62.jpgJe ne pouvais traverser le Chili sans goûter son vin dont la réputation n'est plus à faire. Je voulais le déguster dans les meilleures conditions, c'est pourquoi j'ai pris mon après-midi pour visiter les caves de l'un des nombreux domaines de la vallée du Maipo : Concha y Toro. Les vignes de Concha y Toro sont situées à une petite heure au sud de Santiago. Ce qui est pratique et assez inhabituel, c'est que vous pouvez vous y rendre en métro !

Concha y Toro est une entreprise chilienne, productrice et exportatrice de vins. Le domaine Concha y Toro a été fondé en 1883 par don Melchior de Concha y Toro. La vigne Concha y Toro est la plus grande du Chili et est actuellement contrôlée par les familles Guilisasti et Larrain. L'entreprise représente 30% du marché intérieur chilien et 32% des exportations chiliennes de vin. 70% de ses ventes se font à l'étranger, dans près de 110 pays.Elle possède des vignes dans les principales vallés productrices chiliennes, ainsi qu'en Argentine. Un de ses vins les plus célèbres est le Casillero del Diablo. - Merci Wikipedia !

Nous avons débuté la visite dans le jardin de la résidence de don Melchior de Concha y Toro un verre à la main. Même si les vins chiliens les plus connus sont rouges, le premier que nous avons goûté était blanc, 08dc3c4f4487290b053a467f56d059d1.jpg l'Amélia, assez sec et léger. Nous nous sommes ensuite rendus à sa maison, dans le parc, puis aux vignes adjacentes où nous notre guide a ouvert une bouteille du désormais populaire Castillero del Diablo. Pour la petite anecdote, ce nom viendrait de l'époque où don Melchior de Concha y Toro, voyant ses caves régulièrement pillées par les villageois, décida de lancer une rumeur selon laquelle les caves étaient hantées par un diable. Nous avons terminé la visite dans les caves, bien au frais, avec un petit verre de Marques de Casa Concha.

Ce qui m'a particulièrement surpris, c'est que Concha y Toro ne fait pas de vin de garde : les plus vieilles bouteilles qu'ils ont datent de la fin des années 1980 ! Cela n'a pas l'air de gêner le Baron de Rotschield qui s'est associé a Concha y Toro pour donner naissance en 1998 à un vin franco-chilien nommé Almaviva (technologie et savoir-faire français, raisin chilien).

En tous cas, même si la visite n'est pas exceptionnellement intéressante et s'il faut débourser 12 dollars pour un tour qui ne dure qu'une petite heure, c'est un vrai bonheur de se balader dans ces vignes en dégustant du bon vin avec une vue imprenable sur la Cordillère des Andes !

Pour celles et/ou ceux que j'aurais fait saliver à la lecture de ce post, je vous recommande vivement d'aller faire un tour sur le blog extrêmement bien renseigné d'un fin connaisseur de vin et passionné de bonne bouffe : mon ami Luc Bretones.

Pour ma part, je vais de ce pas acheter une petite bouteille !

Bonne dégustation ! 

2784810116928b07ab8838186e426085.jpg

19:00 Publié dans Chili | Lien permanent | Commentaires (6)

La vidéo du sandboarding !

18:45 Publié dans Chili, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (6)

Du sandboarding à San Pedro de Atacama

01c6ddbb09b5c74c283479d66ad3ffe1.jpgVenant de passer 3 jours inoubliables dans le désert d'Uyuni en Bolivie, je n'attendais rien de San Pedro si ce n'est pouvoir prendre une bonne douche et récupérer mes heures de sommeil en retard. Et puis j'ai appris par Gauthier qu'il était possible de faire du sandboarding sur les dunes avoisinantes. Assez peu motivé au départ (faire du sandboard dans avec groupe de 15 personnes pour 25 dollars : non merci !), je me suis finalement décidé à accompagner quand il m'a dit que l'on pouvait simplement louer des planches et aller jusqu'aux dunes à vélo en 25 minutes.

Deuxième surprise de taille à San Pedro : les pâtisseries françaises (énormes pains au chocolat et pains aux raisins) ainsi que les premières vraies empanadas depuis le début de notre voyage.

Petite halte fort sympathique !

J'aurais aimé retrouver une photo de la dune, mais nous n'avons visiblement fait que des vidéos :o(  Si le débit du cyber me le permet, je ferais un upload d'une des vidéos.

e8aaa381d957a3f1fed3080f87fc3b4f.jpg
D'en bas, la dune paraît vraiment haute ! 
 
049a3639eb3ab66c6c66a482f682ca83.jpg
On farte à la bougie avant de descendre.

18:30 Publié dans Chili | Lien permanent | Commentaires (0)

08 décembre 2007

¡Gracias Bolivia!