Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 décembre 2008

La pêche aux cormorans

Je crois bien que c'est dans la fameuse émission du vendredi soir de Georges Pernoud que j'avais découvert cette technique de pêche insolite qui m'avait fascinée. Elle consiste à se servir de cormorans pour pêcher le poisson. D'abord, il faut leur apprendre à nager près de l'embarcation en bambou et à saisir la perche tendue par leur maître. Ensuite, et c'est sûrement la partie la plus ardue, ils doivent "comprendre" que le produit de leur pêche ne leur appartient pas (certains des cormorans n'ont pas de ficelle autour du cou !).

Dans le petit village de Xingping, au beau milieu de cette baie d'Ha Long terrestre, Gauthier et moi avons eu la chance d'embarquer avec un pêcheur à la tombée du jour pour assister à ce fascinant spectacle où l'animal met son habileté au service de l'homme.


11:07 Publié dans Chine, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Très sympathiques tes vidéo sur la pêche au cormoran et très contente, d'enfin, te lire à nouveau ....
Bonne suite et bon Noël "ailleurs" .... le retour sera dur ????
Bisous

Écrit par : Les Cagnois | 07 décembre 2008

Bonjour,

Je voudrais partir d'ici quelques jours en chine, as tu vue sur ta route des pecheurs avec leurs cormorans ? Je te parle de la vraie vie, pas de trucs pour touristes ...
Merci

Bon vent

Christophe

Écrit par : christophe | 22 décembre 2008

Bonjour Christophe,

Je te recommande Xing Ping et ses alentours. Ne passe pas par les agences ; elles font des packages pour des groupes. Rends-toi directement là-bas et parle aux locaux. Evite les rives du fleuve car le touriste y est particulièrement traqué. J'ai eu de la chance de tomber sur un petit resto sympa en ville où la gérante parlait anglais. C'est elle qui m'a mis en relation avec le pêcheur.
La Chine est un pays magnifique... bon voyage !

Écrit par : Benjamin | 24 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.