Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 mars 2009

La mer morte

J'enjambe des blocs de sel pour m'approcher de l'eau. Un pied... puis l'autre... Jusque là, rien d'anormal. Je continue ma progression et m'enfonce peu à peu dans l'eau. Tout à coup, alors que je ne suis immergé que de moitié, je ressens une formidable poussée verticale, comme si l'eau ne voulait pas me laisser entrer ! Determiné, je plonge tête la première. Je remonte aussitôt à la surface, comme un bouchon. "Qu'à cela ne tienne ! A défaut nager sous l'eau, je nagerai en surface !" J'entame quelques mouvements de brasse mais mes jambes restent en dehors de l'eau. Je nage littéralement dans le vide. Résigné, je finis par me plier aux lois implacables de la physique. Je ne lutte plus et me laisse flotter comme une vulgaire bûche.

10:59 Publié dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

haha Enorme ! complètement dingue..... le sel ne t'bouffait pas la peau ????
quel artiste! une vraie sirene !

Écrit par : Mike | 30 mars 2009

on a un sentiment de calme absolu et de quiété.. c'est indescriptible, le temps s'arrête. et dans l'eau, c'est encore une autre sensation. un endroit magique.

Écrit par : dan | 03 avril 2009

Les commentaires sont fermés.