Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mars 2008

Benjamin à la ferme - Vidéo 1 : comment semer du blé

19 mars 2008

La petite maison dans la prairie

Cette idée me trottait dans la tête depuis le début de mon voyage, mais je ne savais pas vraiment comment m'y prendre et où le faire. De retour du Brésil, ayant deux semaines devant moi avant mon vol pour l'Île de Pâques (que je prends dans 4 heures), j'ai décidé de me consacrer à la recherche d'une ferme dans laquelle je pourrais travailler quelques temps pour découvrir le pays autrement.

Comme je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée, ça a été assez simple de trouver des forums qui traitent de ce sujet. J'ai découvert que le travail volontaire dans les fermes en échange d'un toit et de nourriture porte un nom : le wwoofing. Je suis tombé sur les coordonnées d'une famille qui possède une ferme organique près de Mendoza, dans la commune de Tunuyan. Je les ai tout simplement appelé pour leur dire que je pouvais travailler deux semaines pour eux. Deux jours plus tard, je prenais le bus pour Tunuyan.

Après un accueil chaleureux de toute la famille, je me suis mis au travail. En plus d'être tombé sur une famille exceptionnelle, j'ai eu la chance de toucher un peu à toute les activités de la ferme. J'ai donné à manger au cochons, aux lapins, aux poules, trait les vaches, semé des graines dans le potager, construit un mur, ramassé des pommes, fait de la sauce tomate etc.

Pour information, l'objectif n'est pas de vendre les produits, mais de vivre en autosuffisance, ce qui explique qu'un hectare de terrain soit suffisant pour cette exploitation. Au passage pour ceux qui se posent la question, une ferme organique est une sorte de ferme bio, avec les animaux en plus (le terme bio semble être réservé à l'agriculture).

Se lever et se coucher avec les poules, travailler la terre, consommer des produits frais... quel bonheur !

 

307730e95d96e2dd105b2ecc2c76e58c.jpg
La grange, construite par le père
8ed07e0b617ed99d5939afccac738551.jpg
Traite de la vache (jusqu'à 20L de lait par jour !)
7acf427ab5c597b9a4936c4dd6ecb528.jpg
Irrigation du champs après plantation du blé
bdcc7761e5c099bcd2455f60726059b7.jpg
Jutse avant la pause Maté (le thé national)

17:05 Publié dans Argentine | Lien permanent | Commentaires (12)

03 mars 2008

Les empanadas argentines

On les trouve partout en Argentine. C'est une simple pâte fourrée de viande, de légumes, de fromage ou encore d'oignons et cuite au four. Un délice !
014b2906f42e3137382ba789052f863f.jpg
Rien ne vaut de bonnes empanadas avec une Quilmes bien fraîche !

23:55 Publié dans Argentine | Lien permanent | Commentaires (2)

Misiones

Quelle différence avec Salta ! J'ai troqué le désert de sel et le sable poussiéreux pour la forêt tropicale et la pluie. Iguazu est situé à la frontière entre l'Argentine, le Brésil et le Paraguay. La plus vaste partie des chutes est visible du côté argentin. Vous pouvez vous promener toute la journée le long des chutes sur des passerelles métalliques, monter dans un zodiac qui vous emmène au pied de la cascade, si prêt que vous ne pouvez plus ouvrir les yeux. La balade du côté brésilien est plus courte (environ 2 heures), mais tout aussi intéressante. By the way, saviez-vous qu'elles avaient servi de décor pour le fameux film "Mission" avec Robert de Niro et Jeremy Irons ?

Au sud d'Iguazu, sur la route qui mène à Buenos Aires, le site archéologique de San Ignacio est assez intéressant. Il vous donne une idée de comment étaient construites les villes par les jésuites lorsqu'ils sont arrivés en Amérique du Sud.

b0938ce1bad67aaf21b1a4e389e1ad85.jpg
Les chutes vues du côté brésilien
65caf955b0101a8998a7c74146d12fb4.jpg
Les chutes vues du côté argentin
7cf435edffcf32ce22adaaf87cbcf459.jpg
Les ruines de San Ignacio

23:25 Publié dans Argentine | Lien permanent | Commentaires (0)

Mais qu'a-t-il donc fait pendant ces dernières semaines ?

Il était un peu fatigué de changer d'auberge et de défaire et refaire son sac tous les 3 jours. Il avait triste sensation d'avoir admiré  trop souvent de magnifiques paysages à travers l'objectif de son appareil photo. Il a donc décidé de parcourir l'Argentine et le Brésil sans vouloir absolument tout voir, sans se préoccuper du calendrier, en oubliant les photos qu'il n'aura pas prises et qui lui seront si chères une fois revenu en France. Il a peut-être été un peu avare en information vis-à-vis de sa famille, de ses amis et il s'en excuse. Mais il est de retour et bien résolu a partager avec eux la suite de ses aventures...

22:10 Publié dans Argentine | Lien permanent | Commentaires (5)

09 février 2008

Farniente...

Salut à tous !

Ahhhhh !!! Ça fait du bien de se laisser aller à ne rien faire, de ne rien planifier, de prendre le temps de perdre du temps ! Quel luxe ! ;o) Enfin, quand je dis "ne rien faire", je me comprends : j'ai passé une 15 aine de jours à BA (comme on dit ici), puis je me suis rendu aux chutes d'eau d'Iguazu et à Salta, fleuron de l'architecture coloniale. Là encore, je suis resté émerveillé devant des paysages exceptionnels et j'ai fait des rencontres sensationnelles. J'aurais aimé uploader des photos, mais les connexions USB sont très lentes ici .. je les mettrai sur mon blog un peu plus tard. A par ça, je pars lundi prochain pour deux semaines au Brésil du côté de Savlador de Bahia.

C'est promis, à mon retour du Brésil, je me reprends en main et me remets à écrire plus souvent !

A bientôt !

19:40 Publié dans Argentine | Lien permanent | Commentaires (5)