Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 mai 2008

Rencontre avec le plus grand poisson des océans

Un avion survole notre bateau à basse altitude. Il sera nos yeux durant toute l'expédition. Il est 9 heures du matin à Coral Bay, sur le littoral ouest australien. Nous nous éloignons progressivement de la côte qui disparaît peu à peu, semblant avalée par les vagues. Nous ne savons pas encore où sont les requins. Tout est calme. Une voix se fait soudain entendre à la radio du bateau : le pilote de l'avion vient de repérer un requin baleine.

Lancée à vive allure, notre petite embarcation se dirige à présent vers le requin en obéissant au doigt et l'oeil aux manoeuvres maintes fois effectuées par le skipper, un vieux loup de mer australien. La technique consiste à doubler le requin pour que les plongeurs puissent se mettre à l'eau sur sa trajectoire. Tout va très vite. A l'arrière, chacun se cramponne comme il peut au bastingage pour revêtir sa combinaison. Nous arrivons bientôt sur le lieu de notre première plongée. Le skipper réduit la vitesse, hurle ce que j'ai interprété comme un "stand by !". Notre plongeur-guide ouvre la petite porte en proue ; nous nous alignons et ajustons nos masques. L'excitation se mêle à l'inquiétude dans le regard de mes voisins. Je tache de me remémorer les consignes qui nous ont été données. "JUMP !! JUMP !! JUMP !!!!". Je me mets à l'eau sans faire de bruit. J'observe... J'écoute... L'espace d'un instant, je pense que le requin a modifié sa trajectoire pour nous éviter quand je discerne une tâche sombre en face de moi, à une dizaine de mètres. Rapidement la tâche se transforme en immense gueule se dirigeant en plein sur moi. Mon coeur s'emballe. Les idées se bousculent dans ma tête. "Du calme mon poulot ! Tu sais bien que ces requins ne mangent que du plancton ! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils ont une grande bouche !". "Oui mais justement, elle est grande sa bouche là ! Et s'il ne me voit pas avec ses tout petits yeux sur les côtés, comment je fais moi !?!". La fraîcheur de  l'eau de mer aidant probablement mon cerveau à refroidir, mes synapses se désengorgent et l'ordre de se mettre en mouvement est finalement transmis à mes jambes. J'évite le requin qui bientôt me dépasse (ok, il m'aurait évité... so what ?... c'est mon blog, non ?). Je nage sur son flanc une bonne minute avant que la vue d'autres plongeurs me rappelle que je ne suis pas seul : on dirait des fourmis, comparées aux 11 mètres de ce specimen. A chaque coup de queue nous donnons vingt coups de palme... Ses mouvements sont si lents que j'ai l'impression de visionner un film au ralenti. On en oublierait presque ses 10 tonnes. Comment un si gros poisson peut-il nager avec autant de grâce ?

Intrigué, le requin accepte de se laisser escorter par ces bizarres créatures à la nage désordonnée et hésitante.Les battements de mon coeur reviennent à la normale. Je me sens bien... Je commence à observer la bête : j'aperçois quelques poissons pilote collés sous son ventre, un gros poisson jaune à la "place du mort", imperturbable, scotché sur l'aileron droit ; un autre qui s'affère autour de l'oeil... une véritable communauté de lilliputiens vivant autour de ce géant des mers. 

Au bout d'une dizaine de minutes, le guide m'extirpe de mon rêve : nous devons remonter sur le bateau. Ma tristesse n'est que de courte durée car j'apprends en ôtant mes palmes que nous allons voir un autre requin repéré pas loin de là. 

C'est un grand privilège de pouvoir faire un bout de chemin avec le requin baleine, dans son élément. J'espère ne jamais oublier cette rencontre du troisième type.

1233080019.JPG
Photo prise avec un jetable, snif...

11:47 Publié dans Australie | Lien permanent | Commentaires (6)

03 mai 2008

Le roadtrip en vidéo - partie 3

 

 

02 mai 2008

Le roadtrip en vidéo - partie 2

 

 

 

Le roadtrip en vidéo - partie 1

 

 

 

La recette d'un bon Roadtrip selon Maïte

"- Alors dites-nous Maïte : que faut-il pour faire un bon Roadtrip ? (ndl : à lire avé l'assent du sudeuouest)

- Et bien écoutez Micheline c'est très simple ! Pour réaliser cette recette, il vous faudra deux zigotos en tour du monde, un campervan tout équipé, de la route, beaucoup de route, du soleil, de l'outback, du bush, des dauphins, des requins baleine, des kangourous (attention c'est important ! Il en faut des morts et des vivants tout le long de la route pour bien réussir la recette !), un magnifique parc national, une ville fantôme, le cap Leewin, des arbres gigantesques, la Waverock et des ustensiles tels qu'un un barbecue, un frisbee, deux boomerangs et des enceintes pour l'iPod.

- Pour sûr, c'est une recette qui ne s'improvise pas Maïte... Êtes-vous sûre qu'elle soit à la portée de nos téléspectateurs ?

- Elle est ma foi fort simple, Micheline. L'important, c'est de ne pas oublier la pincée de bonne humeur et le zeste d'aventure qui lieront le tout.

- Nous avons là les ingrédients pour préparer un vrai festin dites-moi !

- Pardis ! Je ne vous le fais pas dire Micheline.

- Alors, la question qui brûle à présent les lèvres de nos amis derrière leur poste : comment cette recette se cuisine-t-elle ? 

- Mettez les deux zigotos dans le campervan à Perth. Ajoutez le soleil (notez qu'il est important de l'ajouter des le départ, sinon la sauce de prendra pas !). Faites les remonter tout le long de la côte ouest jusqu'à Coral Bay pour qu'ils trempent leurs pieds avec les dauphins et nagent avec le requin baleine. Faites les ensuite prendre la direction de l'outback vers le Karijini National Park afin qu'ils parcourent le lit d'une rivière au fond d'impressionnantes gorges. Qu'ils redescendent ensuite à travers le bush vers Perth par les petites routes intérieures. Disposez quelques kangourous morts sur la route et d'autres vivants sur les bas-côtés pour que le chauffeur reste alerte. C'est à cet instant précis qu'il faudra incorporer la ville fantôme. Remuer en permanence avec beaucoup de musique. Faites les sortir du van de temps en temps pour qu'ils s'exercent au boomerang. S'ils ne sont pas encore suffisamment ramollis à leur retour à Perth, faites les parcourir le sud ouest pendant 5 à 6 jours du côté du cap Leewin, qu'ils traversent de mignonnes petites villes. Avant d'arriver à Albany, souvenez-vous qu'ils devront grimper un arbre de plus de 50 mètres au péril de leur vie. Pour terminer, il feront un crochet par la ville d'Hyden où ils pourront admirer la Wave Rock avant une bonne partie de frisbee suivie d'un bon barbecue. Ensuite faites les revenir à Perth... Simple, non ?

- Mmmm ! J'en salive déjà... mais une question me turlupine tout de même Maïte : combien de temps nos amis devront-ils voyager et combien de kilomètres parcourront-ils ? 

- Macarelle ! Mais où avais-je donc la tête ? J'allais oublier de préciser que nos loulous devront parcourir 5 923 kilomètres en exactement 17 jours."

- ... et bon appétit bien sûr !

(Retrouvez notre parcours sur dans la section google maps)

 
486363089.JPG
Le campervan
647486897.JPG
L'outback
968708099.JPG
Les dauphins
1233080019.2.JPG
Le requin baleine
1439467302.JPG
Surf sur la Wave Rock 
1711054223.JPG
Petite partie de boomerang au coucher du soleil
1008963332.jpg
Les gorges du Karijini Park
206504347.jpg
Un baleinier reconverti en musée à Albany
1068744303.JPG
Les Pinnacles

09:08 Publié dans Australie | Lien permanent | Commentaires (3)

08 avril 2008

Sydney by night

Une ruelle déserte, une place peu éclairée... et moi qui me promène avec mon Reflex, les écouteurs de mon Ipod plantés dans mes oreilles et mon sac à dos rempli de papiers importants. Et oui ! C'est Sydney mon vieux ! Tu peux te balader à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit sans risquer de te faire agresser ! Au fur et a mesure que j'arpente les rues de cette ville que je ne me suis pas encore appropriée, je découvre qu'elle sera un terrain de jeu idéal pour la photo de nuit... (les photos de nuit continuent dans la rubrique Diaporamas, catégorie Australie).

957662561.JPG
Opera house 
 
680355920.JPG
Opera house et Harbour Bridge 
 
1619585003.JPG
Parc The Domain 
 
90067815.JPG
Un édifice dans la City 
 
1773135454.JPG
Des immeubles le long de la rive

07:46 Publié dans Australie | Lien permanent | Commentaires (6)