Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 mars 2009

Les chutes Victoria

Les soirs de pleine lune, les chutes Victoria ouvrent leurs portes au public jusqu'à minuit ; l'occasion pour le plus grand bonheur des touristes d'observer un phénomène d'une rare beauté : quand la lumière est suffisamment forte, des arcs-en-ciel nocturnes se forment sur les fines gouttes d'eau en suspension dans l'air. Et comme si la nature avait décidé d'abattre toutes ses cartes d'un coup pour nous montrer ce dont elle est capable, certains arcs-en-ciel forment un cercle complet ! Imaginez-vous quasiment seuls au beau milieu de ces chutes gigantesques, la nuit, à observer des arcs-en-ciel dont vous ne soupçonniez pas même l'existence quelques heures auparavant. Un spectacle émouvant.

DSC_4643 (Large).JPG
De jour, du côté de la Zambie

DSC_4696 (Large).JPG
... au crépuscule...

DSC_4619 (Large).JPG
... de nuit

DSC_4770 (Large).JPG
Difficile à distinguer, un arc-en-ciel nocturne

15:44 Publié dans Zambie | Lien permanent | Commentaires (0)

01 mars 2009

A la rencontre des animaux de la savane

Je ne pouvais décrire mes premiers pas en Afrique sans évoquer ses animaux sauvages. Lions, guépards, rhinocéros, éléphants, zèbres, hippopotames, girafes, crocodiles, buffles, gnous,  springboxes et kudus étaient au rendez-vous.

La rencontre avec le roi de la savane au parc national de Chobe (Botswana) fut particulièrement intense. Un couple était allongé là dans l'herbe, observant les alentours les yeux à demi clos. Orgueilleux, ils ne semblaient prêter aucune attention à la voiture. Puis le mâle a posé le regard sur moi. Même éloigné de cinq mètres, bien à l'abri dans notre 4x4, je me suis senti comme transpercé par ces grands yeux marrons, submergé par une force inouïe. L'espace d'un instant, j'ai cru ressentir la détresse de la petite gazelle insouciante qui réalise tout à coup qu'elle est devenue la proie de ce féroce prédateur. Après quelques secondes d'observation, il fit un bon en notre direction en poussant un rugissement qui nous fit tous frémir. Visiblement, l'un d'entre nous avait fait un geste qui l'avait effrayé. Une belle "séquence frisson" !

Le survol à basse altitude du delta de l'Okavango et le safari dans le cratère du N'Gorongoro situé sur le grand rift (berceau de l'humanité)  furent également d'une rare beauté.

DSC_4240 (Large).JPG
Le couple de lions

DSC_4226 (Large).JPG
Véhicule utilisé pour les safaris

DSC_2969 (Large).JPG
Un guépard

DSC_4078 (Large).JPG
Des éléphants au parc de Chobe

DSC_3846 (Large).JPG
Survol du delta de l'Okavango

12:14 Publié dans Botswana | Lien permanent | Commentaires (2)

28 février 2009

La fin du périple africain

Nairobi, déjà... J'ai peine à croire que ce voyage à la découverte de l'Afrique touche à sa fin. Pourtant, six semaines se sont écoulées depuis notre départ de Cape Town. Nous avons parcouru plus de 10 000 kilomètres en camion, planté nos tentes dans de superbes campings, tantôt au beau milieu du bush, tantôt au bord de la mer.


Le premier stop qui m'a particulièrement marqué fut celui de Sossusvlei dans le Namib, l'un des plus vieux déserts du monde. L'endroit est réputé pour ses gigantesques dunes rouges, couleur provenant de l'oxyde de fer présent en grandes quantités dans cette région (à tel point que l'on peut récupérer de fines pailles de fer en frottant un simple aimant sur le sable).

Outre les dunes, on peut observer de vastes étendues de grès ressemblant à des lacs asséchés. Bien que la dernière goutte de sève ait quitté leurs branches il y a déjà bien longtemps, des arbres millénaires restent fièrement debout grâce à leurs racines enfoncées dans le sol à plusieurs dizaines de mètres, comme pour témoigner de leur beauté passée.

DSC_2292 (Large).JPG
Notre camion

DSC_2613 (Large).JPG
La dune 45, Sossusvlei, Namibie

DSC_2618 (Large).JPG
Dune 45

DSC_2559 (Large).JPG
Les arbres au milieu du désert

15:02 Publié dans Kenya, Namibie | Lien permanent | Commentaires (0)

17 janvier 2009

Le requin blanc

Après le requin baleine, que j'ai eu la chance d'approcher au large des côtes australiennes (cf. Rencontre avec le plus grand poisson des océans ), je viens de plonger avec le requin blanc à Gansbaai en Afrique du sud. J'ai pu le voir d'aussi près que le requin baleine, sauf que cette fois-ci des barreaux nous séparaient. Pour une fois, c'est l'homme qui était en cage, attendant que l'animal passe devant lui et l'observe. Nous avons vu cinq requins au total, des femelles allant de deux à trois mètres.

Je quitte Cape Town demain matin pour un bivouac de 42 jours en camion à travers la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe, la Zambie, le Malawi et la Tanzanie pour finir au Kenya. De belles photos en perspective !

DSC_1733 (Large).JPG
Notre bateau

DSC_1733 (Large).JPG
Un requin s'approche...

DSC_1733 (Large).JPG
... encore plus près !

Le Japon

Une fois n'est pas coutume, je ne voulais pas "tout voir" au Japon. D'abord parce que le Japon coûte cher. Très cher même, quand on a voyagé plus d'un an dans des pays de l'hémisphère sud. Ensuite parce que je voulais m'immerger autant que possible dans la culture nipponne. Je suis donc resté dix jours à Tokyo et dix jours à Osaka et Kyoto pour nouer des contacts avec des locaux. Et ça a plutôt bien marché, notamment grâce à couchsurfing, site internet qui vous permet de rencontrer des locaux.

J'ai quand même rempli mon devoir de touriste en visitant à Tokyo le quartier animé de Shibuya, Akihabara (aka le village électronique), ainsi que le plus grand marché au monde de poissons et fruits de mer où j'ai pu assister aux fameuses enchères au thon. La semaine dernière, un bluefin tuna (thon rouge) est parti a plus de cent mille dollars ! Le temple d'or de Kyoto valait également le détour.

DSC_1733 (Large).JPG
Des Japonaises en tenue traditionnelle

DSC_1712 (Large).JPG
Le golden temple de Kyoto

 



14:30 Publié dans Japon, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (1)

15 janvier 2009

Le rocher d'or

Situé à environ 150 kilomètres à l'est de Rangoun (qui n'est plus la capitale, Naypyidaw l'ayant détrônée au printemps 2006), près d'un village appelé Kyaiktiyo, le rocher d'or est un haut lieu de pèlerinage pour les Birmans, bouddhistes à 90%. Selon la légende, cette masse de plusieurs tonnes tiendrait en équilibre grâce à un cheveu de Bouddha. Les pèlerins y appliquent méticuleusement une fine feuille d'or qui donne un éclat éboulissant à la roche exposée au soleil.

DSC_1458 (Large).JPG
Le rocher d'or vu d'une terrasse avoisinante

DSC_1520 (Large).JPG
Des pèlerins appliquant les feuilles d'or au rocher

DSC_1543 (Large).JPG
Un moine bouddhiste se recueille au pied du rocher

18:56 Publié dans Myanmar | Lien permanent | Commentaires (0)