Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 mars 2008

La Moqueca (Brésil)

Vous ne pouvez visiter Salvador de Bahia sans goûter la Moqueca de Peixe. C'est un plat simple, typique de la région de Bahia, dans lequel on retrouve l'influence africaine omniprésente dans la région. Il ressemble un peu à une marinade à base de médaillon de poisson, de coriandre de lait de coco,  de cumin, de poivron et de jus de citron vert. On vous sert du riz et des haricots rouges en accompagnement.

A noter qu'il existe une grande variété de Moqueca et que l'accompagnement peut varier. Celle qui m'a le plus plu est la Moqueca de crevettes (photo ci-dessous).

fc2992ef68cca42d70f50d7b71989f1c.jpg

 

La recette (merci Wikipedia!) :

Ingrédients :

Médaillon de poisson (lote, thon...), huile de palme, lait de coco, ail, oignon, coriandre fraîche, cumin, poivron vert, zest et jus de citron

Préparation :

  • Laisser mariner le poisson environ 2 heures avec l'ail, l'oignon, la coriandre, du sel, un jus du citron.
  • Mettre le poisson et sa marinade dans une terrine, avec des tranches de tomate et d'oignon (un doigt d'épaisseur).
  • Ajouter un filet d'huile de palme.
  • Faire cuire au four le tout, couvert (le mieux dans une cassolette en terre, une terrine...)
  • Ajouter du lait de coco en fin de cuisson pour adoucir le goût de l'huile de palme.

A servir avec du riz blanc, le mieux cuit pilaf.

Je recommande d'ajouter des haricots rouges en sauce, à part. C'est délicieux !

16:10 Publié dans Brésil | Lien permanent | Commentaires (0)

03 mars 2008

Deux semaines au Brésil

Ce qui frappe en arrivant a Salvador de Bahia, c'est ce débordement de vie, le bruit assourdissant des percussions dans la rue, les exhibitions de Capoeira à chaque coin de rue. Vous l'aurez compris : n'allez pas là-bas pour vous reposer. Après quelques jours a me promener dans le centre historique (appelé Pelourinho du nom d'un ancien instrument de torture) au style colonial aux couleurs pastel, j'ai décidé de me rendre plus au Sud pour profiter des plages "carte postale". Celles dont je me souviendrai plus particulièrement sont celles d'Itacaré, petite ville où hippies, surfers et touristes vivent en harmonie. Elles ont la particularité d'être bordées par la forêt tropicale. Après quelques jours, je me suis rendu plus au Sud à Porto Seguro (ville de naissance de la Lambada) et Arraial d'Ajuda.
Ces deux semaines ont été bien reposantes.

00926724c919e0fac365ca06bdd42f2a.jpg
Une plage déserte d'Itacaré
dae96720e5a17c957895460a6250d96a.jpg
Une église du Pelourinho

23:36 Publié dans Brésil | Lien permanent | Commentaires (1)