Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mars 2008

Benjamin à la ferme - Vidéo 1 : comment semer du blé

19 mars 2008

La petite maison dans la prairie

Cette idée me trottait dans la tête depuis le début de mon voyage, mais je ne savais pas vraiment comment m'y prendre et où le faire. De retour du Brésil, ayant deux semaines devant moi avant mon vol pour l'Île de Pâques (que je prends dans 4 heures), j'ai décidé de me consacrer à la recherche d'une ferme dans laquelle je pourrais travailler quelques temps pour découvrir le pays autrement.

Comme je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée, ça a été assez simple de trouver des forums qui traitent de ce sujet. J'ai découvert que le travail volontaire dans les fermes en échange d'un toit et de nourriture porte un nom : le wwoofing. Je suis tombé sur les coordonnées d'une famille qui possède une ferme organique près de Mendoza, dans la commune de Tunuyan. Je les ai tout simplement appelé pour leur dire que je pouvais travailler deux semaines pour eux. Deux jours plus tard, je prenais le bus pour Tunuyan.

Après un accueil chaleureux de toute la famille, je me suis mis au travail. En plus d'être tombé sur une famille exceptionnelle, j'ai eu la chance de toucher un peu à toute les activités de la ferme. J'ai donné à manger au cochons, aux lapins, aux poules, trait les vaches, semé des graines dans le potager, construit un mur, ramassé des pommes, fait de la sauce tomate etc.

Pour information, l'objectif n'est pas de vendre les produits, mais de vivre en autosuffisance, ce qui explique qu'un hectare de terrain soit suffisant pour cette exploitation. Au passage pour ceux qui se posent la question, une ferme organique est une sorte de ferme bio, avec les animaux en plus (le terme bio semble être réservé à l'agriculture).

Se lever et se coucher avec les poules, travailler la terre, consommer des produits frais... quel bonheur !

 

307730e95d96e2dd105b2ecc2c76e58c.jpg
La grange, construite par le père
8ed07e0b617ed99d5939afccac738551.jpg
Traite de la vache (jusqu'à 20L de lait par jour !)
7acf427ab5c597b9a4936c4dd6ecb528.jpg
Irrigation du champs après plantation du blé
bdcc7761e5c099bcd2455f60726059b7.jpg
Jutse avant la pause Maté (le thé national)

17:05 Publié dans Argentine | Lien permanent | Commentaires (12)