Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 mars 2009

La mer morte

J'enjambe des blocs de sel pour m'approcher de l'eau. Un pied... puis l'autre... Jusque là, rien d'anormal. Je continue ma progression et m'enfonce peu à peu dans l'eau. Tout à coup, alors que je ne suis immergé que de moitié, je ressens une formidable poussée verticale, comme si l'eau ne voulait pas me laisser entrer ! Determiné, je plonge tête la première. Je remonte aussitôt à la surface, comme un bouchon. "Qu'à cela ne tienne ! A défaut nager sous l'eau, je nagerai en surface !" J'entame quelques mouvements de brasse mais mes jambes restent en dehors de l'eau. Je nage littéralement dans le vide. Résigné, je finis par me plier aux lois implacables de la physique. Je ne lutte plus et me laisse flotter comme une vulgaire bûche.

10:59 Publié dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2)

23 mars 2009

Jérusalem

Celui-ci porte la kippa. Celle-là, un voile. Un peu plus loin dans la rue, vêtu de noir, un haredim presse le pas. Des mèches bouclées dépassent de son grand chapeau rond. Il se rend probablement au mur des lamentations, vestige du temple de Jérusalem. Me voici au coeur de cette ville sainte, haut lieu de trois des principales religions mondiales. Terre originelle pour les juifs, lieu de crucifixion du seigneur pour les chrétiens et de montée au ciel de Mahomet pour les musulmans. Si je prends à gauche dans cette ruelle étroite, j'arriverais au Saint-Sépulcre. Si préfère la droite, ce sera la mosquée El-Aqsa et le Dôme du rocher.

Le premier appel à la prière a eu lieu il y a plusieurs heures. C'est maintenant au tour des carillons de se faire entendre. Il est encore tôt, mais déjà les rideaux de fer se lèvent et les premiers magasins ouvrent leurs portes. On s'affère dans la rue. La journée est ensoleillée et les touristes venus des quatre coins du globe vont commencer à affluer. Des militaires en armes patrouillent dans la vieille ville et pourtant on ressent une certaine plénitude en déambulant dans ces ruelles pavées. Difficile de réaliser que des hommes tombent sous les balles de fusils à quelques heures d'ici.

DSC_6127 (Large).JPG
Vue sur Jérusalem et le Dôme du rocher

DSC_6003 (Large).JPG
Le mur des lamentations

DSC_6079 (Large).JPG
Dans le Saint Sépulcre

DSC_6066 (Large).JPG
Un enfant allumant un cierge au Saint Sépulcre

19:16 Publié dans Israël | Lien permanent | Commentaires (1)