Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 janvier 2009

Le requin blanc

Après le requin baleine, que j'ai eu la chance d'approcher au large des côtes australiennes (cf. Rencontre avec le plus grand poisson des océans ), je viens de plonger avec le requin blanc à Gansbaai en Afrique du sud. J'ai pu le voir d'aussi près que le requin baleine, sauf que cette fois-ci des barreaux nous séparaient. Pour une fois, c'est l'homme qui était en cage, attendant que l'animal passe devant lui et l'observe. Nous avons vu cinq requins au total, des femelles allant de deux à trois mètres.

Je quitte Cape Town demain matin pour un bivouac de 42 jours en camion à travers la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe, la Zambie, le Malawi et la Tanzanie pour finir au Kenya. De belles photos en perspective !

DSC_1733 (Large).JPG
Notre bateau

DSC_1733 (Large).JPG
Un requin s'approche...

DSC_1733 (Large).JPG
... encore plus près !

Le Japon

Une fois n'est pas coutume, je ne voulais pas "tout voir" au Japon. D'abord parce que le Japon coûte cher. Très cher même, quand on a voyagé plus d'un an dans des pays de l'hémisphère sud. Ensuite parce que je voulais m'immerger autant que possible dans la culture nipponne. Je suis donc resté dix jours à Tokyo et dix jours à Osaka et Kyoto pour nouer des contacts avec des locaux. Et ça a plutôt bien marché, notamment grâce à couchsurfing, site internet qui vous permet de rencontrer des locaux.

J'ai quand même rempli mon devoir de touriste en visitant à Tokyo le quartier animé de Shibuya, Akihabara (aka le village électronique), ainsi que le plus grand marché au monde de poissons et fruits de mer où j'ai pu assister aux fameuses enchères au thon. La semaine dernière, un bluefin tuna (thon rouge) est parti a plus de cent mille dollars ! Le temple d'or de Kyoto valait également le détour.

DSC_1733 (Large).JPG
Des Japonaises en tenue traditionnelle

DSC_1712 (Large).JPG
Le golden temple de Kyoto

 



14:30 Publié dans Japon, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (1)

10 décembre 2008

Les pandas géants de Chengdu

Des yeux noirs qui vous fixent tristement ; une démarche nonchalante interrompue par quelques gestes calculés pour faire le moins d’effort possible. Ils sont là, avachis dans l’herbe, en train d’engloutir des kilos de feuilles sous le regard amusé des visiteurs frappés par leur comportement humain. Malgré leur apparente indifférence, on devine la malice dans leur regard. Ils sont vraiment attendrissants !

 

19:43 Publié dans Chine, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (7)

04 décembre 2008

La pêche aux cormorans

Je crois bien que c'est dans la fameuse émission du vendredi soir de Georges Pernoud que j'avais découvert cette technique de pêche insolite qui m'avait fascinée. Elle consiste à se servir de cormorans pour pêcher le poisson. D'abord, il faut leur apprendre à nager près de l'embarcation en bambou et à saisir la perche tendue par leur maître. Ensuite, et c'est sûrement la partie la plus ardue, ils doivent "comprendre" que le produit de leur pêche ne leur appartient pas (certains des cormorans n'ont pas de ficelle autour du cou !).

Dans le petit village de Xingping, au beau milieu de cette baie d'Ha Long terrestre, Gauthier et moi avons eu la chance d'embarquer avec un pêcheur à la tombée du jour pour assister à ce fascinant spectacle où l'animal met son habileté au service de l'homme.


11:07 Publié dans Chine, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (3)

02 décembre 2008

Chine : urbanisation et pollution

Un ciel lourd, croulant sous le poids de la tristesse et dont la pâleur trahit la maladie. D'immenses axes routiers congestionnés menant à des villes tentaculaires surpeuplées. Des immeubles délabrés, des infrastructures vétustes. Des piétons pressés au visage fermé disparaissant dans de sombres ruelles derrière la vapeur épaisse des boui-bouis. Est-ce l'image que vous vous faisiez des agglomerations chinoises ? Moi aussi... avant d’être allé en Chine.

Ce qui surprend le plus quand on vient d'Asie du sud-est, c'est l'atmosphère paisible qui plane dans les rues, même aux heures de pointes ; à tel point que l'on peut se demander si les véhicules sont équipés de klaxons ! Ici, les scooters sont électriques ; ils se faufilent silencieusement entre les voitures comme sur un coussin d'air. Le centre ville est en général traversé par une rue piétonne flanquée de centres commerciaux gigantesques. Ici, un espace vert. Là, un banc à l'ombre des arbres. Finalement, il fait plutôt bon vivre dans ces villes !

La Chine compte 650 millions de citadins et 89 villes de plus d'un million d'habitants, dont 49 créées il y a moins de vingt ans (source : Le Monde). Malgré l'afflux continu de la population rurale, le gouvernement est parvenu à construire suffisamment de logements pour tous, en respectant un plan d'urbanisation cohérent. L'ONU aurait même cité la Chine comme modèle urbain à suivre lors du quatrième forum urbain mondial qui s'est tenu début novembre sous l'égide du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat).

"Tout cela est fort encourageant", me direz-vous, "mais la Chine est tout de même le premier pollueur mondial !", ce que l’agence hollandaise pour l’environnement semble confirmer dans ce rapport. Il est vrai que selon Le Monde, 70% de l'énergie électrique provient de centrales à charbon et que vingt des trente villes les plus polluées au monde sont chinoises. Des initiatives telles que l'instauration des scooters électriques ou la mise en place de la circulation alternée à Beijing semblent de fait largement insuffisantes pour assurer un développement durable. C'est certain, mais nous autres pays occidentaux, sommes-nous au dessus de tout reproche en matière de protection de l’environnement ? Je vous invite à lire cet article d'Encyclopedia of Earth, notamment le chapitre "Comparison with the air pollution elsewhere in the past", qui vous permettra peut-être de porter un regard nouveau sur la question. L'objet n'est pas de minimiser le problème de pollution ou de chercher des coupables, mais plutôt de comprendre la situation telle qu’elle est, sans parti pris.

 

03:45 Publié dans Chine, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (5)

01 décembre 2008

Premiers pas en Chine

En compilant des bribes d’informations pas toujours objectives dans la presse et les médias, j’en suis venu à me faire une image complètement déformée de la Chine avant même d'y mettre les pieds. J’imaginais un peuple de paysans tristes et opprimés, vivant sous le joug d’un gouvernement impitoyable. Ne nous a-t-on pas appris à craindre ce géant qui bafoue les droits de l’homme, pollue plus que quiconque notre planète et qui représente une menace économique sans précédent pour le monde occidental ?

 

Connaissons-nous seulement les réelles conditions de vie des Chinois ? Je n'évoquerai ici que le cas des citadins car je ne suis allé que sporadiquement dans la campagne profonde : j’ai vu des personnes au mode de vie semblable au nôtre et d’une extraordinaire gentillesse. Malgré la barrièrre de la langue, nous partageons la même envie de communiquer. La curiosité l’emporte souvent sur la timidité et il n’est pas rare qu’un jeune (quasiment eux seuls parlent anglais) vous accoste dans la rue simplement pour établir le contact et pratiquer l’anglais. Je pense notamment à ce jour où, cherchant un cordonnier, nous nous sommes fait spontanément accompagnés par une boutiquière qui était fière de nous montrer que sa fille, jouant le rôle d’interprête au téléphone, parvenait à communiquer avec nous ! La gentillesse de cette femme ne s’est pas arrêtée là : le soir-même, j’ai eu droit à une visite de Chengdu by night avec toute la famille... et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres !

 

Je pensais être parvenu à me débarasser de mes prejugés pendant ce voyage… il reste des progrès faire visiblement...

 

09:34 Publié dans Chine, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (1)